[ Back ]

Title

Les prises françaises du patrimoine culturel immatériel. Contribution à une anthropologie de la territorialité

Author Jacopo STORARI
Director of thesis Prof. Ellen Hertz
Co-director of thesis Prof. Jean-Louis Tornatore
Summary of thesis

Résumé : Ce travail de thèse s’inscrit dans une réflexion anthropologique en plein essor sur les politiques de l’immatérialité culturelle, réflexion qui prend une tournure originale à la fois dans le champ des heritage studies et au regard de la spécificité du cas français. Il se propose d’évaluer la fortune de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (Unesco 2003) via sa mise en œuvre dans l’espace territorial français et par les institutions patrimoniales étatiques. Ce questionnement procède de l’idée que ce dispositif international introduirait un trouble et dans la conception eurocentrée du patrimoine en organisant un glissement vers la conception d’un « patrimoine vivant » et représentatif, et dans sa gestion en plaçant celle-ci sous l’autorité des praticiens et des « communautés » et en favorisant l’expressivité des « cultures populaires ». Dans cette recherche, il s’agit précisément d’apprécier la réalité de cette transformation et de la nuancer au regard de la tendance également observée d’un retour subreptice à une conception patrimoniale mettant en avant le critère de l’excellence et contribuant à la marchandisation du patrimoine.

 

Abstract : This thesis is part of a growing anthropological reflection on the policies of intangible cultural heritage, a reflection that takes an original turn both in the field of heritage studies and with regard to the specificity of the French case. It aims to evaluate the success and the fate of the Convention for the safeguarding of the intangible cultural heritage (Unesco 2003) through its implementation in the French territorial space and by state heritage institutions. This questioning stems from the idea that this international system would introduce an element of disturbance both in the Eurocentric conception of heritage, by organizing a shift towards the conception of a “living” and representative heritage, and in its management, by placing it under the authority of practitioners and “communities” and by promoting the expressiveness of “popular cultures”. In this research, the aim is precisely to assess the reality of this transformation and to qualify it with regard to the trend also observed of a surreptitious return to a heritage conception that highlights the criterion of excellence and contributes to the commodification of heritage.

Status on-going
Administrative delay for the defence 2022
URL https://www.unine.ch/ethno/home/recherche/theses/jacopo-storari.html
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing