[ Back ]

Title

Co-habiter des espaces sociaux transnationaux. Ethno-géo-graphie des mondes du graffiti-writing: suivre les performances de mobilité des adeptes à travers les espaces et le temps

Author Marc Tadorian
Director of thesis Janine Dahinden
Co-director of thesis
Summary of thesis Mon sujet de thèse s intéresse aux processus d’émergence des espaces sociaux transnationaux et les significations qui leurs sont attribuées. Ce thème est abordé par le biais d’une approche ethno-géo-graphie de l’activité du graffiti-writing et des « styles de vie » des graffiti-writers. Je m’intéresse ainsi aux pratiques et représentations spatiales et plus particulièrement aux formes de mobilité de « regroupements » d’adeptes Suisses en lien avec leurs partenaires d’interactions, c’est-à-dire à tous les autres acteurs sociaux significatifs qui prennent part à leur vie sociale. Il s’agit donc de penser cette problématique en interrogeant avant tout la spatialité (dimension du rapport à l’espace et de son usage), mais aussi la sociabilité (dimension du rapport aux réseaux sociaux et de son usage) et la temporalité (dimension du rapport au temps et de son usage) des actions situées. Cette emphase spatiale repose sur les deux postulats suivants : i) Postulat de l’action située : idée selon laquelle agir, penser, raisonner, calculer, s’informer, explorer sont des activités situées, c’est-à-dire faites en situation et qui prennent place dans des lieux concrets et à travers des espaces. ii) Postulat de la spatialité des pratiques des graffiti-writers : idée selon lequel le point commun le plus significatif des graffiti-writers repose avant tout sur une préoccupation analogue pour la spatialité, c’est-à-dire sur un ensemble partagé de sensibilités lié à la perception, la représentation et l’usage de l’espace. Dans cette perspective, les activités des adeptes et leurs espaces de vie seront analysées à la lumière des théories contemporaine sur « l’habiter », la « mobilité » et l’ « écologie des activités sociales » en privilégiant une lecture pragmatique de l’espace et une perspective transnationale. Les espaces de vie interconnectant, ici et là-bas en même temps, des localités et des regroupements de graffiti-writers qui transcendent les frontières nationales, seront analysés en valorisant les expériences quotidiennes (individuelles et collectives) des acteurs. En partant de ces encrages analytiques initiaux, j’interrogerai plus spécifiquement les « styles de l’habiter » (manière de « faire avec de l’espace ») transnationaux des graffiti-writers et les cadres de déroulement de leur expérience transnationale quotidien (situations, contextes et circonstances des actions) en lien avec leurs stratégies de mobilité (physique : circulation dans l’espace géographique; virtuelle : circulation par le biais de terminaux fixes ou portables; imaginaire : circulation dans l’espace-temps de l’imagination; sociale : circulation dans le champ social) au cours de leur carrière.
Status
Administrative delay for the defence
URL http://www2.unine.ch/maps-chaire/page-10757.html
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing